Aides au déménagement

Aides au déménagement

Un déménagement reste une source certaine de stress et de dépenses. D’ailleurs, l’opération peut se transformer rapidement en un véritable casse-tête. Et ce, surtout lorsqu’on ne possède pas les moyens financiers nécessaires, que l’on est tout seul pour y faire face ou encore que l’on est sans emploi. Cependant, il est tout à fait possible de faire face à cela en prétendant à des aides au déménagement (http://www.logement.org/index.php?onglet=demenagement&rubrique=aidesFinancieres). Toutefois, il ne faut pas paniquer lorsque vous ne pourrez pas y prétendre. En effet, il est possible de bénéficier d’un déménagement pas cher en recourant au groupage ou à un déménagement en formule économique.

Pourquoi demander une aide au déménagement ?

Il faut savoir que le déménagement est une opération très stressante et de surcroît, coûteuse. Que l’on veuille déménager de son propre chef ou que l’on y soit forcé, il arrive souvent qu’on n’ait pas les moyens pour y faire face en bonne humeur. Pour pouvoir déménager en toute sérénité, il existe de nombreuses aides au déménagement.

Quelles sont les différentes aides au déménagement et comment en bénéficier ?

Il existe de nombreux types d’aides au déménagement dont :

  • Celle offerte par la CAF et qui dépend de la quantité de ressources disponibles dans la caisse. Les familles ayant trois enfants à charge ou dont la naissance est prévue pour bientôt peuvent demander à bénéficier de cette prime. Il leur faudra, toutefois, effectuer cette demande entre le premier jour du dernier mois du premier trimestre de grossesse et le dernier jour précédant la deuxième année de vie du troisième enfant. La famille en question devra aussi pouvoir justifier qu’elle bénéficie de l’APL (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12006) ou de l’ALF pour la nouvelle résidence. La valeur de cette aide, sera plafonnée à 974,90 euros pour une famille à 3 enfants, à 1 056,15 euros pour une famille à 4 enfants et ce plafonnement sera augmenté de 81,24 euros pour chaque enfant à partir du cinquième enfant. Dans tous les cas, pour espérer accéder à une telle prime, il faudra que la famille en question en fasse la demande dans les 6 mois après l’intégration de leur nouvelle résidence. Cette demande devra être accompagnée des justificatifs de toutes les dépenses engagées dans le cadre de la réalisation de ce déménagement.
  • Celle de nature sociale, dont la valeur varie suivant la somme disponible dans la caisse communale et suivant le profil de la personne qui veut déménager.
  • Celle dépendant de la convention collective de l’entreprise dans laquelle, la personne qui déménage travaille. Selon le type de convention collective adoptée par la société employeuse, le salarié pourra jouir d’une prime pour l’aider dans son déménagement ou juste de quelques journées de congé payées. Il faudra s’informer auprès du responsable des ressources humaines pour connaître toutes les modalités d’obtention de telles aides ainsi que le type de primes auxquelles, il est possible de prétendre.
  • Celle dite de mobilité ou MOBILI-PASS (http://www.logeo.fr/salaries/changer-de-domicile/aide-mobili-pass.html). Cette aide est accordée à une personne en situation de mobilité pour une raison professionnelle et qui travaille dans une société ayant d’au moins 10 employés. Cette prime couvrira les frais générés par l’hébergement et non les frais couvrant le déménagement proprement dit.
  • Celle de nature bancaire. Ce type d’aide peut prendre la forme de crédit bancaire et à la consommation, à condition de remboursement particulier.
  • Celle accordée aux militaires qui doivent déménager suite à une affectation.
  • Celle offerte aux fonctionnaires qui sont obligés de changer de résidence suite à une mutation.

Que faire si je n’ai pas droit à une aide au déménagement ?

Si vous n’êtes toutefois, pas éligible à aucune de ces formes de primes de déménagement, il ne faut pas paniquer. En effet, il vous est possible de minimiser au maximum le coût de votre déménagement. Pour ce faire, il vous est conseillé de choisir soit pour la formule économique, le groupage ou de réaliser toutes les tâches vous seul. La formule économique consiste à assurer toutes les tâches requises et de ne laisser que celles du chargement, du transport et du déchargement aux déménageurs. Le groupage quant à lui, revient à faire transporter ses biens avec ceux d’autres personnes lors d’un même voyage par le même déménageur. Le coût du voyage sera donc partagé entre tous les propriétaires des biens à déménager. Ce qui amoindrira fortement la facture. Si vous ne voulez pas choisir entre ces deux solutions, il vous reste celle de tout réaliser vous-même. De prime abord, l’opération semble relativement difficile. Mais en vérité, avec un bon sens de l’organisation, l’accomplissement de toutes les procédures de déménagement sera aisé et en plus, peu onéreux.